Journal d’informations citoyennes, environnementales et satiriques de la commune de Montjavoult Oise
Accueil.
Contact.
News.
Journaux parus.
Droits de réponses.
Références.
Charte.
Liens.


 

Mail du 04/5/2010 Enquête publique

 

Bonjour à tous

 

Comme vous le savez une enquête publique est en cours sur Montjavoult, le commissaire enquêteur sera présent le 6 Mai 2010 de 16 h à 19 h à la mairie.

Afin de vous aidez a vous faire votre propre opinion sur un dossier aussi complexe, l’Ecrevisse vous soumet ses réflexions en la matière.

Soyons nombreux ce Jeudi 6 !!!

Bonne lecture et n’hésitez pas a diffuser autour de vous

 

L’ECREVISSEVIGILANTE

 

Mail  du 7/8/2010 Enquête publique suite

 

BRAVO, FELICITATIONS, à toutes celles et ceux, relativement nombreux, qui ont trouvé le temps de rencontrer le commissaire enquêteur.

Ce même commissaire qui semblait d ailleurs surpris d une telle participation en comparaison de ces deux précédentes permanences en Mairies de Cormeilles en Vexin et Chars lors desquelles il n avait rencontré en tout et pour tout que trois personnes.....

Pour les autres, tous ceux qui n’ont pu se libérer, rien n’est totalement perdu, puisque registre d’enquête et dossier complet d’étude seront ouverts au public jusqu’au 22 mai inclus.....

Hélas il leur faudra analyser seuls ce document ardu, pour se faire une opinion..Sans l’aide du commissaire mais qui sait peut-être avec celle de Monsieur le Maire, ou mieux encore, en relisant les observations déjà enregistrées.

 

Soyons donc encore plus nombreux à venir porter nos remarques.

 

L ECREVISSEVIGILANTE

 

 

 

DECHARGE MUNICIPALE

 

Mail du 16/9/2010

Bonjour à tous,

Sans doute avez-vous été nombreux, administrés et conseillers, à découvrir dans la presse locale (Oise Hebdo - voir pièce jointe) un article concernant la décharge municipale que nous pensions fermée depuis plusieurs années..........

Nous n’étions que quelques uns, dont Monsieur LUBRANO et deux conseillers, à être au courant des suites données à la procédure engagée par l’Association des Amis du Bochet, représentée par Jacques LERAILLE, en octobre 2009 motivée par le brûlage d’une caravane évacuée de Valécourt, sur l’emplacement de « l’ancienne décharge ».

Depuis, des constats de gendarmerie ont été faits, des témoins entendus et le Maire semble t-il sommé d’une fermeture totale immédiate et d’une remise en état du terrain avant le 20 octobre........

Pourtant, vous avez tous pu lire dans le dernier compte rendu du conseil ( http://www.montjavoultproduction.fr/septembre_2010.php ) ce que répond Monsieur le Maire aux timides questions des deux conseillers informés qui tentaient visiblement de lui faire aborder le sujet de son plein grès, sans succès.... ni trop d’insistance. (Les uns et les autres en oubliant même l’origine de l’affaire : Les caravanes de Valécourt)

 

« L’ancienne décharge sera définitivement fermée le 15 octobre 2010...........Elle va faire l’objet d’un ratissage complet afin d’ aplanir le terrain............ »

 

Ce n’est pas vrai il n’a pas dit cela et à aucun moment le sujet n’a été débattu...........A quand ?  Dans 3 mois lors prochain conseil ?

Va-t-on, comme nous en avons l’appréhension, continuer une fois encore à pousser et laisser la poussière sous le tapis, à tourner la tête pour ne pas voir, à se réconforter en se disant que ce n’est pas si grave qu’il y a des pollutions bien plus importantes ailleurs, à se dé-responsabiliser en se disant que les responsables sont ceux d’avant........ , à enfouir nos déchets pour faire plaisir à BORLOO et à des « écolos » qui font chier....

 

Encore une fois merci et bravo les Amis du Bochet ( http://www.amisdubochet.free.fr/rubrique.php3?id_rubrique=1 )

 

A très bientôt, puisqu’il y a pire que la décharge...

 

L’ECREVISSEVIGILANTE

 

Mail du 24/9/2010

 

Bonjour à tous,

 

Le Maire, a sans nul doute fait valoir son droit de réponse dans Oise Hebdo (article joint).

S’agissait-il pour lui de reconnaître ses erreurs constatées et avérées,  de reprendre la main pour s’acquitter de ses obligations de 1er magistrat de façon irréprochable et même et pourquoi pas exemplaire, de communiquer totalement et honnêtement sur le sujet, ce qui nous le répétons n’a pas eu lieu en séance publique...

Et bien non rien de tout cela, il a plutôt tenté, sans grandeur ni succès, de se justifier et pour ceux qui connaissent le sujet, de s’enfoncer un peu plus dans le déni.

 

Jacques LERAILLE Amis du Bochet et plaignant nous présente une lecture critique de cet article (pièce jointe), que nous partageons et vous invitons à découvrir après vous être fait votre propre opinion.. sur l’exactitude et la sincérité des propos de Gérard LUBRANO qui « frisent » dans certains cas la malhonnêteté intellectuelle....

 

Pour notre part, nous n’aurons pas d’autres commentaires sauf à redire que nous partageons le point de vue de certains, élus ou non, qui réclament un débat public sur le sujet.

Fera t-il l’objet d’un conseil municipal extraordinaire ? Ou bien d’une réunion publique organisée par qui et où ?

 

 

- Nous sommes à l’écoute

- Prêt, s’il le faut à animer et conduire le débat

 

PETITES VICTOIRES

 

 

Deux sujets, entre autre (en plus de la sécurité incendie de la commune et de ses hameaux, du PLU ou encore du budget... ), nous ont particulièrement préoccupés ces derniers mois ce sont:

 

- Le brûlage d’une caravane évacuée de Valécourt, par la Mairie en octobre 2009 et son « incinération » sur le site de l’ ancienne décharge municipale interdite et fermée depuis 2007. Vos réactions, notre stupéfaction pour ce manque de respect total de notre environnement puis la saisie du procureur de la république par LES AMIS DU BOCHET mais surtout le silence total du Maire et des élus. historique voir le site : http://lecrevissevigilante.free.fr/

 

Le procureur a poursuivi et commandé la gendarmerie de Chaumont en Vexin pour enquête, ce qui a été fait durant l’été (Ch. JUDE a été entendu comme témoin lors de cette procédure tout comme G. LUBRANO, Jacques LERAILLE président des Amis du Bochet ou encore Jean MAHE employé communal.. ).

La gendarmerie a transmis son rapport, des engagements ont été pris « en bonne intelligence »* pour que la décharge soit « réhabilitée »* partiellement sans que cela ne soit financièrement insupportable pour la commune et que le Maire s’engage bien entendu a ne plus l’utiliser et/ou en permettre son utilisation (voir en pièce jointe article de l’Impartial).

Petite victoire pour L ECREVISSEVIGILANTE puisque dans le dénouement « amiable »* de cette procédure judiciaire, les épaves de caravanes restantes à Valécourt semblent avoir été oubliées, quelles ne seront sans doute pas brûlées mais pas évacuées non plus, elles continueront donc de se dégrader un peu plus cet hiver à moins que « d’autres » ne décident de s’y installer ? Mais nous en reparlerons...

 

Nous reparlerons aussi de cette réflexion à mener sur les déchets verts..

 

- Enquête publique : Le commissaire enquêteur a remis son rapport, il est disponible en Mairie et le restera pour une année.

 

Nous l’avons consulté,  petite victoire  donc pour les zones les plus sensibles (Valécourt, Parnes) où les boues de la station MERY sur OISE ne seront pas épandues (voir pièces jointes 1 2 3).

Pour le reste rien de changé, ces déchets seront donc dispersés dans les champs sans qu’il n’y ait d’autres analyses ou contrôles que ceux initialement prévus.

Vous apprécierez sans doute autant que nous le ton des remarques et réflexions du commissaire enquêteur...

 

Bonne lecture

 

A très bientôt 

 

L’ECREVISSEVIGILANTE

 

 

* « en bonne intelligence » - « réhabilitée » - « amiable »

Ces expressions, entre guillemets, expriment notre réflexion d’ECREVISSEVIGILANTE, et ne sont en aucune manière des citations.

 

· « en bonne intelligence » - Effectivement les infractions ont bien été constatées et reconnues. Les Amis du Bochet (plaignant) auraient été fondées à demander que soit jugée cette affaire. Ils n’en ont rien fait, bien conscients de l’incidence financière d’une telle « réparation » pour une petite commune.

 

· « réhabilitée » - Elle ne l’a pas été réellement et le nivelage de terre sur le site nous fait étrangement penser aux millefeuilles ou moins poétiquement à la poussière sous le tapis...

 

Nous resterons vigilant au classement de ce terrain lors du très très très prochain PLU.

 

· « amiable » - Une enquête judiciaire, de surcroit diligentée par le procureur de la République ne peut par définition être amiable... 

 

Mail du 25/11/2010

 

Bonjour,

Vous êtes sans doute nombreux à avoir reçu, dans vos boites aux lettres ce petit mot anonyme....

 

Dans un souci, de complète information nous tenons à faire savoir que L’ ECREVISSEVIGILANTE, ni aucun de ces membres, n’est de près ou de loin à l’origine de cette désinformation.

En effet, si Monsieur ou Madame l’Anonyme, avait assisté au précédent conseil municipal, il ou elle aurait plutôt écrit et relancé notre  Maire qui avait été saisi du problème  par Jean-Claude CHAPUIS qui demandait qu’ une étude d’impact environnementale de ce programme de lotissement soit demandée de façon formelle et officielle à Monsieur GILLES Maire de Montagny en Vexin.

 

Le prochain conseil se tiendra ce Samedi 27 novembre à 10 heures.

 

Bien que rien ne soit précisé dans l’ordre du jour, nous sommes convaincus, que dans sa plus grande transparence et avec toute sa « bonne volonté » de communiquer et d’informer ses concitoyens,  notre édile abordera le sujet lors des questions diverses et qu’il nous confirmera les démarches entreprises...

On peut toujours rêver

A samedi

L’ECREVISSEVIGILANTE

 

Mail du 17/12/2010

 

INFO D’A CÔTE

 

L’herbe est toujours meilleure dans le champ du voisin...

Proverbe vérifié par nombre d’éleveurs même si nous « humains montjoviciens », n’aurions pas forcément d’appétit pour la « production » de Montagny en Vexin.

Pourtant, hélas, force est de constater, que même si tout est loin d’être bon pour exemple, l’information et le respect des règles de communication est de loin plus « consistant » à Montagny que chez nous.

Nous n’avons pas le reflexe, l’habitude, la présence d’esprit, le temps..pour régulièrement aller consulter le tableau d’affichage de la Mairie d’à côté. Pourtant c’est depuis quelques années le seul et unique moyen que nous ayons d’être tenus informés des travaux du Syndicat des eaux.

En pièce jointe, donc, le compte rendu de la dernière séance, celle du 6 décembre dernier par lequel nous apprenons qu’« une convention de vente d’ eau au village de Parnes » avait été signée, que les travaux d’adduction seraient en partie pris en charge par Montjavoult...

Sur quel budget ? Nous n’en savons rien puisqu’à aucun moment le Maire ou tout autre représentant de Montjavoult au syndicat des eaux (Mrs. LEFOLL et TESSE) n’ont communiqué quoi que ce soit : pas un mot..

Quelles incidences auront ces évolutions sur le prix de l’eau ou bien encore sur un hypothétique programme de rénovation des canalisations vétustes existantes ? Qui paiera ? Les administrés ou les abonnés ? Je, Tu, Ils, Nous, Vous ???

Programme de  Grosses Réparations (PGR) qui devrait être inscrit au budget et qui n’existe toujours pas, mais qu’une équipe responsable devra un jour où l’autre pourtant programmer. Mais, en a-t-on jamais fait le diagnostic ? 

Montagny en Vexin à choisi un fort développement urbain. Qu’en est il et qu’en sera t-il demain de Parnes ? Qui a posé ces questions ? Qui fournira les réponses ?

 

Ecrevisses, par nature, et donc sensibles aux sujets concernant l’eau nous avions retenus de nos lectures « hibernatoires » des codes de l’urbanisme, de l’environnement ou des dernières dispositions de la loi sur l’eau, qu’en la matière le Maire avait un total devoir d’information et de transparence, et ceci même dans le cas d’une délégation de pouvoirs à un syndicat au quelle la commune serait adhérente.

 

Devrons nous pour répondre à ces quelques questions, une nouvelle fois saisir les services de l’état ou transmettre l’info aux associations locales plus réactives et structurées qui sans nul doute seront en droit de « poursuivre » pour qu’une fois encore le Maire et la Commune soit publiquement rappelée à ses obligations ?

 

Bonnes fêtes de fin d’année mais attention à vos consommations... en eau qui pourraient en 2011 vous coûter encore plus cher.

 

 

L’ ECREVISSEVIGILANTE

 

 

 

PS : Une nouvelle fois, nous ne commenterons pas le dernier compte rendu de conseil, qui, comme de coutume est un tissu de contre vérités et d’inexactitudes.

Pour mémoire, la vôtre et la nôtre, nous avons mis en ligne, sur notre site (http://lecrevissevigilante.free.fr/page26.html)

L’ensemble de nos communications de l’année 2010.

 

COMMUNICATIONS A NOS LECTEURS POUR L’ANNÉE 2010

 

ENQUÊTE PUBLIQUE