Journal d’informations citoyennes, environnementales et satiriques de la commune de Montjavoult Oise
Accueil.
Contact.
News.
Journaux parus.
Droits de réponses.
Références.
Charte.
Liens.

Indemnités du Maire



Mauvais moment pour tout le monde . . .
C’est vrai, ces discussions, ce marchandage, avaient un côté gênant, dérangeant, chacun sans doute y trouva
l’inconfort pour ses propres et bonnes raisons qu’elles soient politico — philosophiques ou plus bassement électorales, matérialistes ou encore et simplement de notre rapport culturel avec l’argent plus particulièrement quand il s’agit d’un mandat électoral.
C’est sans doute ce qu’un conseiller a voulu exprimer dans un début de presque implosions de ses «rognons»…
Pour notre part, ce sont les motivations ou l’argument principal retenu des discussions qui nous désolent, nous inquiètent et nous amusent à la fois : Le «...plus serait mal vu...» ne serait-il pas pris comme prétexte par
certains pour ne pas avoir à dénoncer et à se justifier de leur propre bilan proche de zéro voire négatif dans certains domaines ? ? ?
100 %
Conseillers:
Michel MIRALLES
Georges LEFOLL
Arguments:
- C’est mérité
- Temps passé
- Un cap est franchi

Vote pour 20 %:
 - Michel MIRALLES: Abst.
- Georges LEFOLL: Oui

Commentaires:
- C’est la démocratie...
10 %
Conseillers:
Mireille BESSAA
Arguments:
- Le décompte au prorata étant vraiment ridicule et  faut-il vraiment donner une augmentation.
- Pas plus de travail ni de responsabilités pour 5 personnes de plus.

Vote pour 20 %:
 - Mireille BESSAA: Non
- J.C CHAPUIS( pouvoir): Non

Commentaires:
- Dommage de n’avoir pas argumenté en parlant de la mesure des résultats ou de l’incidence budgétaire d’une augmentation de 83 %.
15 %
Conseiller:
Danièle MOUFLETTE
Arguments:
- 15 % des 83 % représenteraient environ 80 € brut mensuel ce qui semble tolérable et acceptable dans un sens comme dans l’autre.

Vote pour 20 %: Oui

Commentaires:
- Tenter de trouver un compromis dans une situation où on se sent mal a l’aise est un effort plus que respectable.
20 % votés
 Un consensus (5 Oui contre 2 Non et 2 Abstentions) a donc été obtenu grâce à l’intervention du Maire, qui «...ne fait pas la mendicité», pour une valeur de 20% des 83 % qu'autorisait la tranche 500/999 habitants.
 Soit une indemnité mensuelle brute qui passera de : 643,03 € brut/mois à 756,80 € brut/mois.
Indemnités du maire.
PLU.
Les petits plus.
Les grands moins.